Bar du resto Le Chien Fumant

Bar du resto Le Chien Fumant

Happening gourmand qui va du comfort food à la gastronomie. Pour ceux et celles avec un appétit de lion. Out! Les petites portions de la nouvelle cuisine des années 70-80. Voici la cuisine de jeunes hommes fougueux qui n’ont pas peur de jouer du coude dans la cour des grands avec leur style. Je me suis laissée tenter par la raie au confit d’oignons et les rapinis pour le plus grand plaisir de mon palais.

Si vous aimez les plats gargantuesques, le style jeunes chefs du début du millénaire, sortir de votre zone de confort, le Chien Fumant est pour vous. Galerie photos à la fin du billet.

Cocktail French 75

Cocktail French 75

Cet établissement annonce ses couleurs dès le départ, menu sur tableau noir, bar ouvert sur la cuisine, barman qui travaille avec un bâton de baseball. Il écrase les agrumes avec le manche et saisi les bouteilles suspendues au dessus de sa tête pour vous concocter des cocktails sublimes. French 75, un cocktail citronné d’après-guerre pour la baby boomère et son amoureux, un Long Island au Bourbon et tranches de citron grillées pour fiston et Lolita. Vous avez besoin de conseils ou d’explications, le serveur s’empresse à vous satisfaire.

En entrée, des calmars farcis cuits sur le grill dans une sauce tomate légèrement épicée comme je l’aime. Petit bémol sur la farce qui contenait un peu trop de pain à mon goût personnel. Les convives ont bien aimé les leurs. Salade mixte pour Lolita et terrine pour mon conjoint. Nous avons partagé avec fiston cadet qui n’avait rien pris en entrée. Étant donné que les plats sont copieux, partager n’a pas été un problème. D’ailleurs, s’il y a des restes, on vous offre la possibilité de les rapporter à la maison.

Raie au confit

Raie au confit

Je me suis délectée de la raie au confit d’oignons jusqu’à la dernière bouchée, par gourmandise, mais je n’ai pas pu terminer les rapinis. Des branches entières légèrement piquantes et savoureuses. Je cuisine les rapinis différemment. Cependant, je dois avouer que j’ai bien l’intention d’essayer de faire comme eux, la prochaine fois.

Fiston, qui est du type viande rouge, a commandé un filet mignon qu’il a savouré et qu’il m’a fait goûter. Son seul regret, les frites ont mis du temps à être servies et il n’y avait pas de mayonnaise de disponible.

Tagliatelle bolognaise

Tagliatelle bolognaise

Mon amoureux a choisi les tagliatelles bolognaise qu’il a appréciées et que j’ai goûtées, très bon. Quant à Veggie Lolita qui ne mange pas de poisson mais seulement des fruits de mer. Elle a trouvé son compte avec les pâtes à la pieuvre. Nous avons choisi pour accompagner le repas, un Syrah français Château Bouissel. Un vin puissant aux arômes de poivres, olive noire, cerise et chocolat.

Nous avons fait une pause thé et café, puis nous nous sommes laissés tenter par un dessert que nous avons partagé à quatre. Notre choix étant non disponible, la maison nous a offert les boissons chaudes et le dessert de substitution, une gaufre recouverte de Chantilly et petits fruits. Elle a rapidement disparue sous nos fourchettes.

Après les douze coups de minuit, j’ai avalé un shooter de Vodka polonaise, Zubrovka, aromatisée aux herbes de bison, très goûteux! Puis, j’ai croqué dans un segment de pomme verte comme suggéré par David.

Clôture du repas et ouverture sur ma journée d’anniversaire mais je n’ai pas fait la fête jusqu’à la fermeture. Je suis sagement rentrée à la maison repue, enchantée du repas et de ma soirée au Chien Fumant. Merci à mon conjoint, fiston et Lolita pour cette soirée et aux blogueurs, les 2Capricieux, qui m’ont fait découvrir ce resto.

Le Chien Fumant
4710 de Lanaudière
Montréal (secteur Plateau Mont Royal)
514 524-2444

Entrées variant entre 7$ et 14$
Plat principal entre  20 $ et 38$
Accompagnements 7$
Vin à partir de 40$ la bouteille
Repas sur mesure pour les groupes de 4 personnes et plus

Galerie photos

VN:F [1.8.8_1072]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)